CHRONIQUE | Mélodie Mortelle - Dinah Mccall

18:38:00


Édition : Harlequin, collection Mira
Genre : Policier
Nombre de pages : 437
Date de sortie : 2010



| RÉSUMÉ | 

Le téléphone sonne. Au bout du fil, personne. Juste une petite mélodie et au loin, le tonnerre. Lorsqu'elle apprend que six de ses anciennes camarades de classe viennent chacune de se donner la mort à la suite d'un mystérieux coup de fil, Virginia Shapiro est en état de choc. Stupéfaite et terrorisée d'être la seule survivante de la " classe spéciale " de la célèbre Académie Montgomery, Virginia, jeune journaliste talentueuse, prend sa voiture sans réfléchir. Il faut fuir. N'importe où. Vite. Désemparée, elle se lance dans une folle course sans but qui la conduit au fin fond du Mississippi. C'est là, épuisée et à bout de nerfs, qu'elle découvre avec un immense soulagement que l'agent du FBI Sullivan Dean, ami de l'une des victimes, s'est lancé à sa recherche pour lui offrir sa protection. Epaulée par cet homme auprès de qui elle se sent en sécurité, Virginia va devoir explorer tous les recoins de sa mémoire pour démasquer l'ennemi qui la menace dans l'ombre.


| MON AVIS |

De manière générale, ce livre a été une véritable torture. Oui, j'ai bien dis torture.
A tel point que pour le terminer et quand même connaitre le dénouement final, j'ai survolées les pages.

Le résumé m'avait pourtant vraiment donné envie ; je m'attendais à du suspense tout le long du livre, à une vraie intrigue. Mais en réalité, nous avons droit à un homme qui tente de se taper une femme durant tout le bouquin.

Cet aspect m'a profondément exaspéré. Dés que le fameux agent du FBI vient a découvrir l'identité de Virginia Shapiro, la femme qu'il devra protéger, il en tombe immédiatement amoureux. Et le lendemain de leur rencontre, nous avons déjà droit à des "ma chérie", "mon coeur" ...
Je vous laisse imaginer le tableau.

Et cette succession de suicides qui va amener (ou plutôt qui devrait) une enquête, va limite passer inaperçue et va être totalement oubliée durant plusieurs pages et chapitres.

Ce n'est que dans les derniers chapitres que l'action réelle arrive ! (ALLÉLUIA!!)  
Et d'ailleurs, la fin est plutôt surprenante. Au moins un bon point.

En bref, il faudrait supprimer la moitié des chapitres de ce livre pour le rendre intéressant et moins ennuyant. 


MA NOTE --> 8/20

You Might Also Like

0 commentaires