CHRONIQUE | Confess - Colleen Hoover (VO)

11:47:00

Édition : Atria Books
Genre : Romance, Contemporaine, NewAdult
Nombre de pages : 320
Date de sortie :10 mars 2015


| RÉSUMÉ
Auburn Reed has her entire life mapped out. Her goals are in sight and there’s no room for mistakes. But when she walks into a Dallas art studio in search of a job, she doesn’t expect to find a deep attraction to the enigmatic artist who works there, Owen Gentry.

For once, Auburn takes a risk and puts her heart in control, only to discover Owen is keeping major secrets from coming out. The magnitude of his past threatens to destroy everything important to Auburn, and the only way to get her life back on track is to cut Owen out of it.

The last thing Owen wants is to lose Auburn, but he can’t seem to convince her that truth is sometimes as subjective as art. All he would have to do to save their relationship is confess. But in this case, the confession could be much more destructive than the actual sin…


| MON AVIS | COUP DE FOUDRE
Une histoire d'amour mais surtout sur le destin

Nous suivons Auburn, une jeune femme qui a vécue un drame qui la marquée à vie. Elle va rencontrer Owen, un jeune artiste dont elle va être inévitablement attiré. Mais dans la vie d'Auburn, il n'y a pas de place pour les erreurs. Et tomber amoureuse d'Owen pourrait bien en être une. 
Quant à Owen, il garde des secrets qui pourraient lui coûter sa relation avec Auburn - et c'est bien la dernière chose qu'il souhaite. 

[Début de chronique]

Immense coup de coeur. 
Pourquoi ? 
Deux mots : Colleen Hoover.

[Fin de chronique]


Un peu court non ? Pourtant, pour moi ça veut tout dire. Je ne saurais expliquer l'amour que je ressent pour le travail de Colleen Hoover.
Mais je vais quand même tenter d'argumenter.

J'ai adoré, adoré, adoré ce roman. Je pense que pour l'instant, il s'agit de mon Colleen Hoover préféré.
Plus qu'un coup de cœur, c'est un pur coup de foudre.

L'histoire est bourrée d'émotions des plus contradictoires les unes que les autres. On est pris aux tripes. 
Je n'arrive toujours pas à comprendre comment Colleen Hoover fait pour nous embarquer du premier mot jusqu'au dernier ; de nous faire aimer des personnages à ce point ; de nous impliquer autant dans une histoire au point d'avoir l'impression d'en faire partie.

Je suis tombée littéralement amoureuse du personnage d'Owen. C'est un artiste qui a sa propre petite galerie d'art. Et c'est là que réside toute l'originalité du roman : Owen s'inspire de confessions anonymes pour créer ses tableaux. Et ce qui est extra, c'est qu'on a la photo des différents tableaux dans le livre mais également que ce sont de vrais confessions faites par les lecteurs. Son art est magnifique et très touchant. C'est quelque chose qui va tenir une place particulière dans l'histoire.
Owen est quelqu'un avec des secrets, avec des blessures qui lui donnent ce coté fragile qui m'a profondément touchée. Il est bourré de charme, il est aussi drôle, loyal et dévoué.
Son histoire le rend très attachant et on ne peut que l'aimer.

J'ai également adorée Auburn pour qui on ne peut que ressentir une profonde affection. Elle est très similaire à Owen en terme de fragilité surtout, mais également sur divers autres points. Elle est néanmoins beaucoup plus dans le contrôle, ce qui l'empêche de faire ce qu'elle a vraiment envie, d'être avec la personne qu'elle aime.
C'est un drame des plus tragiques qui a changée sa vie à jamais ; et l'a changée elle-même. Je n'ai pas envie de vous dire de quoi il s'agit même si on l'apprend dés le prologue - je trouve ça mieux de plonger dedans sans savoir puisque c'est quelque chose qui va également avoir un rôle très important dans toute l'histoire.

" My mother says there are people you meet and get to know, and then there are people you meet and already know "
Auburn.

La relation entre Owen et Auburn est évidente. Il n'y a pas de questions à se poser là-dessus. Ils sont juste fais l'un pour l'autre ; c'est leur destinée. 
Et leur histoire va bien au-delà de l'amour ; c'est beaucoup plus que ça. C'est avoir trouvée la personne que chacun mérite, LA personne.

C'est une histoire belle, mais aussi très dure, très émouvante. 
C'est plus qu'une simple romance. Colleen Hoover ne se contente pas de nous écrire une romance banale. Il est aussi question de deuil, de conséquences, de violence et des tas d'autres choses qui font de ce roman un Colleen Hoover.

Dés le prologue, j'ai pleuré. Le ton est tout de suite donné et impossible de lâcher ce livre, ou de penser à autre chose qu'à cette histoire.
On ressent beaucoup de choses au cours de la lecture. De la tristesse, du désespoir, de la colère, de la haine, de l'amour, de la joie ...
J'ai pleuré plus d'une fois, mais pas seulement de tristesse. Je sais que je pleure facilement, mais Colleen Hoover a ce don pour ancrer chacune de ses phrases au plus profond de nous. Impossible de rester indifférent.

Quant à la fin, ou plutôt l'épilogue, c'est littéralement mon passage préféré. C'est d'une beauté parfaite, d'une émotion pure. On comprend beaucoup de choses et c'est là qu'on se rend vraiment compte de l'amour entre Owen et Auburn.
J'ai fermé le livre avec un sentiment d'apaisement, de tendresse envers ces personnages. Quand j'y repense, j'ai le sourire aux lèvres. C'est un livre que je garderai très longtemps dans mon cœur, car pour moi c'est plus qu'une histoire d'amour. C'est une histoire sur le destin.

Je ne peut que conseiller ce livre. Peut-être que mon argumentation est un peu mielleuse mais c'est vraiment tout ce que je ressent envers ce roman.
Je porte désormais un amour inconditionnel à Colleen Hoover. J'admire cette femme pour sa plume, son imagination, et tout ce qu'elle arrive à transmettre en quelques mots. Et surtout pour la profonde originalité de ses histoire. Certes, c'est un NewAdult, mais elle a toujours dans ses romans cette petite chose qui fait toute la différence. 
Dans Maybe Someday nous avions la musique, ici c'est la peinture. Et p*tain, qu'est-ce que c'est bon.

MA NOTE --> 20/20 ♥

You Might Also Like

1 commentaires

  1. Je penses que je suis exactement dans le même état en lissant un livre de Colleen Hoover. J'ai l'impression que chacun de ces livres me fait l'aimé encore plus.. J'ai envie de lui dire "ne t'arrêtes jamais d'écrire" :)
    Alors je penses que même si je lis très peu de livre en VO je vais lire celui ci :)
    Merci.

    Amina

    RépondreSupprimer