CHRONIQUE | Hopeless - Colleen Hoover

13:52:00

Édition : Fleuve Noir
Genre : Romance, Contemporaine, NewAdult
Nombre de pages : 506
Date de sortie : 2014


| RÉSUMÉ
Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive Karen. Elle débute sa dernière année de lycée dans un nouvel établissement où elle ne connait quasiment personne. Peu importe, de toute façon, Sky ne ressent aucune émotion depuis son enfance. Alors, quand elle croise Holder, elle est surprise de l'effet qu'il produit sur elle. D'autant que ce garçon croit la connaitre, alors qu'elle n'a aucun souvenir de lui...





| MON AVIS |  GROS COUP DE CŒUR
"Si les mots avaient le pouvoir de briser une âme, les miens auraient fait voler la sienne en éclats sur-le-champ."
Sky

Nous suivons Sky, 17 ans, qui a toujours vécu sans ressentir la moindre émotion, la moindre attraction pour quelqu'un. Alors quand elle croise Holder, elle ne comprend pourquoi lui, lui fait ressentir des choses qu'elle pensait ne jamais pourvoir ressentir. Une relation passionnée va la conduire à découvrir une vérité, qu'elle n'aurait jamais pu soupçonner.

Gros gros gros coup de cœur pour Hopeless. En même temps, maintenant je serais surprise qu'il s'agisse du contraire avec un Colleen Hoover.
J'ai dévoré ce roman d'une traite en une nuit, il m'était impossible de le lâcher. J'ai ressentie tellement d'émotions contradictoires, tellement fortes que j'ai du mal à mettre les mots dessus. 
Alors pardonnez-moi si j'ai du mal à m'exprimer dans cette chronique, mais je tente de faire de mon mieux pour vous inciter à lire Hopeless, et surtout découvrir Colleen Hoover.

Comment fait-elle pour créer, à chaque fois des personnages si différents mais qui provoquent toujours le même attachement extrême ?

Holder est définitivement un de mes personnages masculins préférés. Il a une réputation de garçon violent, dangereux, homophobe ; mais il n'en est rien. C'est quelqu'un de prévenant, passionné, rongé par les remords. On pourrais penser qu'il a deux personnalité : tantôt doux, tantôt violent ; mais la vérité est bien plus complexe.
Il n'a pas la vie facile mais il a cette joie de vivre mêlée à des regrets qui le rende tellement ... LUI.  Il est bourré de charme, et j'ai totalement craquée.

"Toi tu mérites des actes, Sky, pas des paroles."
Holder

Et quant à Sky, je l'ai profondément aimée. De nombreuses rumeurs courent sur elle, on la qualifie de trainée alors qu'il n'en est rien. Mais elle s'en fiche, et elle s'en amuse même. Son indifférence face aux reste du monde est géniale, j'ai adoré cette facette de Sky. C'est quelque chose qui va d'ailleurs très bien avec le fait qu'elle ne ressent rien depuis son enfance. Elle n'a pas pleuré depuis l'âge de 5 ans, et elle n'a jamais rien ressenti pour un garçon. Elle n'a que sa mère Karen et Six, sa meilleure amie, dans sa vie ; les seules qui comptent pour elle.


"Une des choses que j'adore dans les romans, c'est le fait de pouvoir définir et condenser certains pans de la vie d'un personnage. Ça me fascine parce que dans la réalité, c'est impossible. On ne peut pas se contenter de clore un chapitre et de sauter les étapes qu'on n'a pas envie de vivre pour rouvrir le livre plus loin, à un passage adapté à notre état d'esprit. 
L'existence ne peut se diviser en chapitres ... seulement en minute.
Les évènements de la vie s'entassent les uns à la suite des autres, minute par minute, sans aucun intervalle ni page vierge ni saut de page car quoi qu'il arrive, la Terre continue de tourner, les pages de s'écrire et les vérités d'éclater, que ça nous plaise ou non, et la vie ne nous accorde pas le moindre répit pour qu'on reprenne notre putain de souffle."
Sky


Quand Sky rencontre Holder, elle ressent ce qu'elle a toujours voulu ressentir : de l'attirance, de l'attraction, de l'excitation. Tout ça est à la fois étrange et merveilleux ; pourquoi lui ?
Je les ai adorés tous les deux. Leur relation n'a rien de calculé, ce sont leurs âmes qui sont connectées. Il y a un lien particulier entre eux, quelque chose de naturel ; mais pourquoi alors qu'ils ne se connaissent pas ?
Il deviennent vivants. Grâce l'un à l'autre, ils vivent réellement. C'est quelque chose vraiment porteur de sens dans le roman, et quand vous lirez, vous comprendrez ...

J'ai également adoré le personnage de Six, la meilleure amie, qui pour moi est une amie que tout le monde devrait avoir. Elles sont toutes les deux différentes, mais c'est ça qui les rend si fusionnelles. Elles s'aiment tellement, et c'est une relation qui m'a aussi assez marquée.

Ce roman est truffé de révélations. On fais de nombreuses hypothèses mais la vérité m'a tellement laissée bouché bée. Je m'attendais pas à ça. Et p*tain, comment tu fais Colleen pour avoir des idées pareils et nous les balancer comme ça ?
Le sujet ici es très dur, très sensible. J'ai personnellement été bouleversée, choquée par toute l'histoire. On as des moments très beaux qui côtoient les pires qui puissent exister. On est sur des montagnes russes émotionnelles ; à chaque page on ressent quelque chose de différent.

En bien des aspects, j'ai retrouvé des similitudes avec Confess. Rien de semblable, mais sur le fond, les histoires se rapprochaient. Je pense notamment au tout dernier chapitre/épilogue qui nous fait revenir dans le passé et qui nous montre comment tout à commencé. Et j'adore ça ; dans les deux cas se fut mon passage préféré.

Une autre chose que j'adore des les romans de Colleen Hoover, c'est qu'à chaque fois, le titre n'est pas choisi par hasard ; c'est toujours un élément important du roman. Et j'adore découvrir à chaque fois ce que signifie le titre.
Ici Hopeless a une signification tellement belle, tellement magnifique. J'ai vraiment été émue. Et quand j'y repense ... whoa.

Ce roman est une pure merveille.
Dans un genre où les romans ont tous la même trame, des histoires similaires ; Colleen Hoover arrive et donne à chaque roman son originalité. Elle rend chacune de ses histoires uniques et différentes des autres. Je suis à chaque fois bluffée par son talent, par son imagination, et pas son audace pour aborder des thèmes si fort.

En bref, Colleen, je t'aime.


MA NOTE --> 20/20 ♥

You Might Also Like

1 commentaires

  1. J'avais adoré la plume de Coleen Hoover dans Maybe someday et j'aimerai voir ce qu'elle peut écrire d'autre même si je suis sure que ça ne peut être que magnifiquement bon. J'ai donc hâte de découvrir ce livre ci. ;)
    Bisouille

    RépondreSupprimer