CHRONIQUE | Black Lies - Alessandra Torre

18:48:00

Édition : Hugo New Romance - Ebook
Genre : NewAdult, Érotique
Nombre de pages : 418
Date de sortie : 7 avril 2016

RÉSUMÉ | 
Je m'appelle Layana Fairmont...et j'aime deux hommes.
Brant, qui a fait fortune dans les nouvelles technologies dès son vingtième anniversaire. Cela fait trois ans que nous sortons ensemble. Il m'a demandée en mariage quatre fois. J'ai refusé quatre fois.
Lee, qui est jardinier quand il n'est pas occupé à courir les femmes aux foyers. Il sait se servir de ses mains, de sa bouche et de son corps. Cela fait deux ans que je ne peux pas me passer de lui, je ne suis pas même pas certaine qu'il en soit conscient. Allez-y, jugez-moi ! Vous ne pouvez pas imaginer les conséquences que cette situation entraîne.
Et si vous pensez avoir déjà lu ce genre d'histoire, croyez-moi, vous vous trompez !


MON AVIS | 
Thriller ou roman érotique ? La frontière est mince ...

Si je devais décrire ce roman en un seul mot j'utiliserais celui-ci : perturbant.
Quand on lis un roman dit NA, on s'attend à quelque chose de bien spécifique, à quelque chose certes unique mais quand même peu original dans sa forme. Et bien, je peut dire que celui-ci est vraiment original et qu'il sort du lot !

Premièrement, je ne qualifierais pas Black Lies de NewAdult, mais de roman érotique. Clairement, ce livre se compose à 90% de scènes sexuelles très explicites et vulgaires. C'est ce qui a été le gros bémol de l'histoire pour ma part. Du début à la fin, du sexe et encore du sexe.
L'histoire manque cruellement de sentiments. Même si les personnages disent s'aimer, cela ne ressort pas du tout. C'est froid, sans émotions pures. J'ai eu l'impression de presque assister à un film pornographique plutôt que de vivre l'histoire. 
Du coup, je n'ai pas accrochée aux personnages car il était impossible de s'attacher à eux du fait d'une certaine distance. Cela n'a rien à voir avec le caractère ou les choix des personnages, c'est simplement du à l'ambiance très particulière créée par l'auteur. 

"Quand on aime vraiment quelqu'un, on ne peut pas s'en aller. Peu importe ce qu'elle fait. Peu importent ses mensonges, ses actions, on se cramponne à la barre en faisant vœu d'être là par tous les temps. On se laisse porter par le vent. Même si on court à la catastrophe. Même si cette relation finit par nous déchirer, par tuer tout ce qu'il y a de bon."

Pourtant, même si nous avons du sexe à la pelle et de la vulgarité, je n'ai pas pu décrocher. Je vous avoue que dés les premiers chapitres, je me suis dis "non, ça ne va pas le faire avec moi". Mais l'auteur nous place rapidement une intrigue, qui va nous pousser à vouloir connaitre le fin mot de l'histoire.

Je vous pose le speech rapidement :
Layana tombe rapidement amoureuse de Brant, un homme très riche et qui la comble totalement. Au bout d'un an de relation, elle rencontre Lee, qui est à l'opposé de Brant mais qui lui fait éprouver des sensations nouvelles qui la rende vite accro. Au moment où elle nous raconte l'histoire, cela fait trois ans que Layana aime Brant, mais aussi 2 ans qu'elle le trompe avec Lee. Certes, Layana cache ce secret qui entraîne mensonges sur mensonges, mais Brant en cache également un qui est encore plus important ; et c'est ce secret dont on nous parle dés le début, et qu'on ne saura qu'à la fin.

Voilà ce qui pousse à toujours continuer : que cache Brant et comment cela peut-il avoir un rapport avec la tromperie de Layana ? Pourquoi cette ambiance si particulière ? Pourquoi nous promet-on une histoire surprenante et inimaginable ?

"Des mensonges. Une montagne de mensonges entre nous, sur la nappe d'un blanc trop pur, trop petite pour tous les contenir. Ils dégringolaient sur les cotés, se répandaient tout autour et envahissaient les filets dans nos assiettes, le beurre fondu, en attrapant certains dans sa flamme."

Sincèrement, même si j'avoue que ce livre n'a pas été un pur bonheur, que parfois ça a été ennuyeux à lire ; le dénouement vaut clairement la peine. Plus j’avançais dans l'histoire, plus je faisais des suppositions, et puis quand on arrive enfin à LA révélation, je suis restée bouche bée. Tout se connecte, tout fait sens et on en arrive même à voir un intérêt à l'omniprésence du sexe. 
"Et si vous pensez avoir déjà lu ce genre d'histoire, croyez-moi, vous vous trompez !" : je confirme totalement.
Ce coté thriller m'a vraiment plu, contrairement à la romance. Et sincèrement, je trouve que c'est davantage cela qui compte plutôt que l'histoire d'amour en tant que telle.

Pour finir cette chronique, je dirais que Black Lies est d'une originalité surprenante et déconcertante, dont il est impossible de deviner le dénouement à l'avance.


You Might Also Like

3 commentaires

  1. Je ne suis pas vraiment fan de New Adult, ce genre de roman n'est pas fait pour moi. Et ne parlons pas des romans érotiques... Je ne pense pas lire ce livre un jour malgré un avis plutôt positif, ce n'est vraiment pas ma tasse de thé !

    RépondreSupprimer