CHRONIQUE | Never Never, part 3 - Colleen Hoover & Tarryn Fisher (VO)

20:20:00

/!\ RISQUE DE SPOILERS SI VOUS N'AVEZ PAS LU LES PARTIES PRÉCÉDENTES /!\

Édition : CreateSpace
Genre : Romance, Contemporaine, Drame
Nombre de pages : 130
Date de sortie : 2016

RÉSUMÉ | 
Together, Silas Nash and Charlize Wynwood must look deeper into the past to find out who they were and who they want to be. With time ticking down, the couple are in a race to find the answers they need before they lose everything. Can they regain what they once had? And will it restore who they once were?




MON AVIS | 
Une très bonne dernière partie

Quelle torture d'avoir du attendre plusieurs parties, et donc plusieurs mois pour connaitre l'histoire complète de Silas et Charlie. Mais j'avoue, ça valait le coup.

Je ne vais pas argumenter des lignes et des lignes, vous connaissez sans doute mon amour pour Colleen Hoover si vous me suivez régulièrement, et mon amour pour Never Never depuis la première partie.
Cette histoire est bien différente des autres oeuvre de Colleen. Sans aucun doute, on sent la patte de Tarryn Fisher, si particulière, qui ajoute cette étrangeté, et cette originalité à l'oeuvre. 

“I could spend every day getting to know you all over again, Charlie, and I don’t think I’d get sick of it.”

Ici, nous sommes clairement sur le point de découvrir la vérité, puisque c'est la fin. Logique me direz-vous.
Mais ce que j'ai véritablement adoré, c'est que certes la deuxième partie s'est terminée comme la première, avec une nouvelle perte de mémoire éventuelle au bout de 48 heures ; mais ce qu'il se passe n'a rien à voir. L'histoire ne se répète pas véritablement, même si l'on a l'impression que nos personnages vont revenir à la case départ, l'intrigue évolue. 

On a plusieurs révélations, on va de découvertes en découvertes. On en vient vite à comprendre la situation, à enfin trouver la réponse. Mais encore faut-il que ce soit la bonne... Pour le découvrir, Silas et Charlie vont revivre leur passé, vivre les bons comme les mauvais moments et avancer même s'ils n'en ont pas l'impression. 

“Adults like to pretend that our feelings aren’t as big and important as theirs—that we’re too young to really know what we want. But I think what we want is similar to what they want. We want to find someone who believes in us. Who will take our side and make us feel less lonely.” 

J'ai totalement adoré la façon des auteurs de nous faire douter de bout en bout, même si on se doute que l'histoire doit se finir en happy end. On a toujours peur que rien ne se passe comme on l'attend.

J'ai trouvé le dénouement magnifique, même si toute cette histoire est étrange, c'était beau à lire. Les personnages m'ont touchée, j'ai trouvé leur histoire unique et très belle dans son genre.

J'ai peut-être un bémol à souligner sur l'épilogue qui m'a paru trop bizarre et tiré par les cheveux. Mais ça m'a quand même fait sourire et conclure cette histoire sur une bonne note.

J’espère que Colleen et Tarryn nous régaleront avec une nouvelle oeuvre écrite à quatre mains ; mais que cette fois, on aura droit à une histoire en un seul et unique livre. Car il faut l'avouer, même si j'ai adoré Never Never, le fait qu'il soit coupé en trois parties n'a pas été bénéfique au fait de s'imprégner totalement de l'histoire.

You Might Also Like

0 commentaires