CHRONIQUE | Perfection, tome 1 : Dangerous Perfection - Abbi Glines

11:37:00

Édition : JC Lattès
Genre : Romance, New adult
Nombre de pages : 261
Date de sortie :14 janvier 2015

 

| RÉSUMÉ
Décidée à se libérer de son douloureux passé et de vivre enfin sa vie, Della entreprend un road-trip en solitaire. De passage en Floride, elle croise sur sa route le beau Woods. S'ensuit une nuit passionnée, une nuit qu'ils avaient prévue sans lendemain.
Mais un coup du destin les réunit de nouveau quelques mois plus tard. Sauf que Woods doit se marier avec une riche héritière et que Della est encore trop fragile pour s'engager dans une relation. Pourtant, face à l'ampleur de leurs sentiments, il leur est difficile de garder leurs distances…


| MON AVIS |
Rien d'extraordinaire.

Nous suivons Della et Woods. Della est fragile et apprend à vivre seule, alors que Woods cherche une distraction à ses obligations.
Ils se rencontrent et partagent une nuit ensemble, qui devait rester sans lendemains.
Mais quelques mois plus tard, le destin les réunies à nouveau et les sentiments apparaissent.

Le speech me tentait bien mais dés les premières pages, je me suis dis que je n'allais pas aimer. Et effectivement, même si j'ai passé un bon moment, je n'ai pas accroché.
 .
Tout d'abord, ce qui m'a vraiment dérangé c'est la vulgarité présente dans le roman. Je n'ai absolument rien contre, mais ici j'ai trouvé qu'à certains moments ce n'était pas du tout nécessaire.
Dés que je commençais à bien me plaire dans le bouquin, bam ! L'auteur ajoute quelque chose de totalement inutile juste pour mettre de la vulgarité. C'était peut-être censé être "excitant" à la base, mais pas du tout. J'ai même parfois rigolé tellement c'était absurde.

Il n'y a aucune subtilité dans ce roman, et si vous lisez mes chroniques régulièrement, vous savez que moi c'est ce que j'aime. Et pas du sexe pour du sexe. 

De plus, gros point important qui m'a profondément agacée tout au long du roman : la possessivité de Woods. Oui, c'est mignon d'être possessif, mais là, c'était vraiment, vraiment, beaucoup trop. A des moments où il aurait mieux fait de dire "je l'aime" ou "elle compte pour moi" ; lui, il dit "elle est à moi", "tu m'appartiens". Non mais oh, c'est pas un objet non plus !
La manière de montrer l'attachement de Woods envers Della, n'était donc pas la bonne pour moi.

Une chose totalement étrange pour moi, c'est qu'au niveau des personnages, je n'ai pas accroché.

Quand je lis une histoire d'amour, je veut tomber amoureuse du personnage masculin ! Et ben là, pas du tout. Etrange venant de ma part, j'en conviens ...
Woods aurait pu être un personnage attachant et attirant, mais l'auteur lui a donnée une personnalité qui me déplait beaucoup. Il est très, très possessif. C'est tout ce que j'ai ressenti venant de lui ; et non pas de l'amour. Même dans les moments où il se montre très mignon, il y a toujours un mot, une parole, qui rompt le charme. C'est dommage.

Quant à Della, je l'ai quand même plus appréciée que Woods. J'ai aimée son histoire, son passé. Ca m'a touché et ça donnait à l'histoire le coté triste et touchant que j'aime dans le New adult.
Mais à part ça, je l'ai trouvée parfois contradictoire dans son comportement. Elle nous apparait comme quelqu'un de réservé, qui à peur des gens. Et finalement elle agit comme une dévergondée en parlant poliment.
J'aime bien les personnages comme ça, ça change des filles plus coincées, on vas dire. Mais là, c'était très contradictoire avec l'image que l'on nous donne et ses agissements.

J'ai trouvée l'histoire beaucoup trop facile.
Woods a des obligations familiales, il va épouser quelqu'un. Della a des problèmes psychologiques.
Ça devrait amener des complications tout ça, mais non. Tout s'arrange super rapidement et du coup, j'ai pas eu le temps de ressentir de l'empathie envers eux. Je n'ai pas été transportée par les péripéties qui finalement, n'en étaient pas.

J'ai quand même aimées des choses dans ce roman, rassurez-vous !

J'ai aimé le coté protecteur de Woods envers Della. Même si les sentiments sont apparus brusquement, il avait certains gestes, certaines paroles envers elle qui m'ont touchés. 
J'ai également appréciée l'histoire de Woods. Ce jeune homme héritier d'un business familial qui va vouloir tout lâcher pour l'amour. La manière d'amener les choses était bonne malgré la facilité.

J'ai surtout adoré la relation de Della avec sa meilleure amie Braden. C'est dommage que l'auteur ne la mette pas assez en avant. C'est très joli, et j'aimerais avoir quelqu'un comme elle dans ma vie.

Je souligne aussi qu'il y a quand même un coté assez addictif. Le roman se lit très vite et on a envie d'avancer dans l'histoire et d'en savoir à chaque fois plus, même s'il n'y a rien d'extraordinaire. 

La fin du roman est alléchante. J’espère que cela va entrainer beaucoup d'embuches au couple et qu'il y aura de quoi me frustrer et me tenir en haleine. 
Je lirai bien sur la suite qui est dans ma PAL. J'ai quand même appréciée l'histoire même si j'ai surtout parlé des éléments négatifs.

Je pense simplement ne pas être la cible par rapport à la plume de l'auteur. 
On est loin des histoires d'After,de Jeu d'Innocence ou de Maybe Someday que j'aime tant.

MA NOTE --> 13/20

You Might Also Like

1 commentaires

  1. Depuis la sortie de ce livre, j'hésite à le lire ou non. Je l'ai trouvé sur un site d'occas' et pas trop cher alors je me suis laissée tenter :p Je prends bien note de ce que tu dis dans ta chronique et j'espère qu'il ne me décevra pas trop ! :)

    RépondreSupprimer