CHRONIQUE | Chroniques Lunaires, tome 1 : Cinder - Marissa Meyer

18:17:00

Édition : Pocket Jeunesse
Genre : YoungAdult, Science-fiction
Nombre de pages : 412
Date de sortie : 2013


RÉSUMÉ | 
A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.


| MON AVIS | 
Une réécriture de Cendrillon surprenante !

Nous allons suivre Cinder, une jeune mécanicienne dans la ville de New Beijin, qui vit avec ses deux sœurs et sa belle-mère. Sa particularité : elle est une cyborg.
Dans ce monde futuriste, ravagé par un terrible virus et menacé par le peuple Lunaire, Cinder va découvrir qu'elle porte en elle la solution a bien des maux ...

J'ai ENFIN découvert l'univers de cette célèbre saga dont j'ai tellement entendu parler ...
Je vais être honnête avec vous : au début, j'ai eu un peu de mal a entrer dans cette histoire et à me faire à l'univers très particulier que crée l'auteur. J'ai du m'accrocher et au fil des pages et des chapitres, j'ai été totalement happée par l'histoire. La lecture est de plus en plus fluide et c'est très entraînant.
Au final, j'ai adorée cette histoire bourrée d'originalité !

Comme vous devez le savoir, ou au moins le deviner, il s'agit d'une réécriture de conte. 
Ici, l'univers est extrêmement original. Sur la quatrième de couverture, un commentaire décrit ce roman comme un mélange entre Cendrillon et Star Wars. Et c'est vraiment ça ! On découvre tous les codes du conte de Cendrillon avec en fond un univers futuriste, doté d'une technologie très avancée et avec des peuples intergalactiques. 
Du coup on a vraiment l'histoire de Cendrillon qui est modifiée d'après le contexte très différent du conte originel, qui lui était plus médiéval. Et c'est vraiment super intéressant et surtout surprenant de découvrir une histoire que l'on connait, finalement, mais d’une manière totalement différente.

L'univers est très riche. On a comme une "mythologie" qui est installée et que l'on découvre au fur et à mesure. 
L'auteur ne nous pose pas de but en blanc une description de ce nouveau monde. Elle mène son histoire immédiatement et c'est en avançant dans le roman qu'on découvre ici et là des choses importantes et des choses plus banales.

Le personnage de Cinder, donc Cendrillon, est très semblable à celui-ci que l'on connais. Comme dans le conte, elle est rejetée par sa famille et reléguée aux tâches ingrates. Ici, cela s'explique par sa différence : Cinder est un cyborg, mi-humaine mi-robot. C'est à cause de ça que les humains la rejette, et que, même sa famille, à peur d'elle d'une certaine manière.
On ne peut qu'avoir de l'empathie pour elle, car il est difficile de comprendre la réaction des autres à son égard. Ils la prennent pour une machine et la traitent comme telle, alors qu'elle éprouve les mêmes sentiments que tout être humain.

Sa belle-mère est vraiment horrible, comme dans le conte. Son comportement envers Cinder m'a limite paru comme du racisme. Elle la prend pour un monstre et l'accuse de tous les maux de sa famille juste parce qu'elle est différente.
Il y a aussi les deux sœurs : Pearl et Peony. Pearl est exactement comme sa mère, alors que Peony est l'exacte opposée. Sa relation avec Cinder est très fraternelle et c'est la seule personne de la famille qui la comprend vraiment et l'aime telle qu'elle est.

Concernant l'intrigue, je l'ai trouvée tout simplement excellente.
On arrive dans une royauté où les problèmes sont nombreux. Il y a un virus mortel qui décime la population mais il y a également des problèmes plus politiques. En effet, le peuple de la Lune, les Lunaires, menacent la Terre d'une guerre qui s’avérerait dévastatrice. C'est dans ces conditions que le Prince (charmant ?) Kai est mis en évidence. C'est sur lui que tout repose, c'est lui qui doit prendre les choses en mains pour tout arranger. 

L'histoire repose sur une révélation de dingue, qui arrive vers la fin du roman, mais qui finalement ne l'est pas tant que ça car je l'ai deviné dés les premiers chapitres. Du coup, pas vraiment de surprise pour moi à ce niveau.
Par contre, la fin est surprenante d'une certaine manière puisqu'elle est très différente de ce à quoi l'on pourrais s'attendre puisque c'est l'opposé du conte. Et ça c'est un bon point !

Je ressors très emballée par cette histoire et surtout par l'univers de Marissa Meyer. Je comprend tout à fait l'addiction de certains lecteurs à l'égard de cette saga.
Bien sur, j'ai extrêmement hâte de lire la suite et de découvrir comment l'auteur va mêler l'histoire du Petit Chaperon Rouge avec celle de Cendrillon.

Je vous conseille bien sur de vous lancer à votre tout dans cette saga très originale, addictive et surtout intrigante !

MA NOTE --> 17/20

You Might Also Like

3 commentaires

  1. Ce livre me tente depuis pas mal de temps ! Il va falloir que je craque un jour :')

    RépondreSupprimer
  2. J'avais adoré ce premier tome, une réécriture juste surprenante et j'ai aimé que le conte ne soit pas trop visible, juste certains éléments comme les deux sœurs horrible et la belle mère.. c'était assez subtile. Je te conseille vivement le second tome car il encore mieux. ;) j'ai d'ailleurs hâte de découvrir Cress, le tome 3.

    Bisouille de grenouille

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi j'ai adoré cette réécriture de conte totalement originale et le personnage de Cinder ! Tu as lu la suite ?

    Si tu veux aller voir mon avis : http://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/06/cinder-marissa-meyer_15.html

    Mélanie

    RépondreSupprimer