CHRONIQUE | Phobos, tome 2 - Victor Dixen

15:51:00

Édition : Robert Laffont - EBook 
Genre : Science-Fiction, Jeunesse, YA
Nombre de pages : 490
Date de sortie : 19 novembre 2015


RÉSUMÉ | 
ILS CROYAIENT MAÎTRISER LEUR DESTIN.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d’avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
ELLE CROYAIT MAÎTRISER SES SENTIMENTS
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.
MÊME SI LES SOUVENIRS TOURNENT AU SUPPLICE,
IL EST TROP TARD POUR OUBLIER.


| MON AVIS | 
Une suite nécessaire, mais trop de lourdeurs

Quel choix vont faire les prétendants : aller sur Mars et tenter de trouver une solution pour survivre ou faire demi-tour et mourir à coup sur ?
Et dans tous les cas ; comment arrêter Serena alors qu'elle se trouve à des milliers de kilomètres ?
Léonor et les passagers seront confrontés à des choix difficiles, à des révélations dévastatrices et à des situations effrayantes. Ont-ils embarqués pour la vie, ou pour la mort ? 

/!\ SPOILERS SI VOUS N'AVEZ PAS LU LE PREMIER TOME /!\

Le tome 1 n'avait pas été un coup de cœur comme la majorité des lecteurs, mais tout de même une excellente lecture. Pour ce tome 2, je suis déçue car pour moi il est vraiment en-dessous du premier tome.

Au départ, Phobos devait être composé de 2 tomes mais finalement, il y en aura 3. Et heureusement car je trouve que ce tome était réellement nécessaire pour faire évoluer l'intrigue. J'ai du mal à voir comment l'auteur aurait pu terminer son histoire en si peu de temps finalement.
Certes, l'histoire est toujours aussi bien et les événements de ce tome sont toujours bien réfléchis et utiles. Mais j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup, beaucoup de longueurs, notamment au début. Tous les passages extérieurs au vaisseau m'ont carrément saoulé au bout d'un moment, et à chaque fois que je voyais qu'il s'agissait d'un de ces chapitres, j'avais envie d'arrêter de lire. Peut-être que cette impression vient de moi, car j'ai eu beaucoup de travail pour mes études, et donc j'ai eu peu de temps libres pour lire ce qui a fait s'étaler ma lecture sur plus d'une semaine. Mais quand même, je comprend l'engouement suscité et les critiques élogieuses déjà disponibles sur ce tome 2 ; mais pour moi ça n'arrive pas à la cheville du premier tome.


"Rêve comme si tu vivais pour toujours. Vis comme si tu allais mourir aujourd'hui"

L'histoire est toujours aussi pédagogique, la plume de Victor Dixen est toujours très belle, le suspense et ce sentiment d'oppression sont toujours bien présents. De ce coté, aucuns soucis. 
Mais là encore, les scènes angoissantes et prenantes sont mélangées avec des scènes trop mielleuses à mon goût. Le contraste est flagrant et j'ai trouvé ça pas très crédible. Effectivement, nos prétendants doivent avoir peur, ils doivent craindre pour leur vie et se bouger pour trouver une solution. Oui, ils cherchent quoi faire pour sauver leur peau, mais ces situations sont noyées dans des dialogues énamourés et qui à mon sens, n'ont pas leur place ici ; ou à cette dose du moins.

J'avais adoré Léonor dans le tome 1. Ici, je l'ai également appréciée mais moins. En effet, même si elle va s'affirmer et prendre un rôle de leader, je trouve qu'elle oublie parfois ses convictions et du coup, elle en oublie des choses essentielles. Certes, elle reste la plus censée et réaliste de tous ; et heureusement car parfois, j'avais envie d'en secouer certains pour leur remettre les idées au clair.
J'adore Marcus. Pour moi c'est LE personnage à retenir de cette histoire. Il intrigue, fascine et effraie à la fois. Il est très énigmatique et j'ai été très touchée par son histoire. Certaines révélations sont choquantes et j'ai encore du mal à y croire mais j'ai très hâte de découvrir la suite pour en savoir plus à son sujet.
Concernant le personnage le plus mauvais du roman, j'ai nommé Serena McBee. Dans ce tome, j'ai vraiment eu envie de la frapper. Cette femme est ignoble. A un moment elle peut apparaître comme une femme gentille et altruiste ; et la seconde plus tard être simplement un cafard qu'on aimerais écraser. Les actes qu'elle commets et surtout son total manque de regret à propos de ça ; c'est horrible. Cette femme est horrible et j'espère qu'elle en subira les conséquences.


"L'exemple de Léo m'a frappé. Sa bravoure m'a inspiré. Sa brûlure m'a libéré."

Ça a été un bon tome. Avec des longueurs et des scènes inutiles à mon sens, mais tout de même un bon tome nécessaire. 
J'ai hâte de lire la suite car la fin est très frustrante et donne très envie. J'ai beaucoup de questions qui nécessitent des réponses que j'espère obtenir dans le troisième tome. J'espère d'ailleurs que cette fois-ci, le tome 3 sera le dernier et que l'auteur ne va pas nous offrir une série qui traîne en longueur.  

MA NOTE --> 15/20

You Might Also Like

0 commentaires