CHRONIQUE | Archer's Voice - Mia Sheridan

19:56:00

Édition : Hugo New Romance
Genre : Romance, NA
Nombre de pages : 394
Date de sortie : 4 février 2016

RÉSUMÉ | 
Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu'elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu'elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix. Archer's Voice parle de la rencontre d'une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d'horreur et d'un homme pour qui l'amour est la clé de sa liberté. C'est l'histoire d'un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l'aider à retrouver sa voix. C'est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l'amour. Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée.


MON AVIS | 
Un très bon new adult, mais légère déception !

Ayant besoin de s'éloigner de sa ville natale, Bree se retrouve dans une petite ville en bordure d'un lac où elle espère pouvoir oublier ses démons. Elle va faire la connaissance d'Archer, celui que toute la ville fait semblant de ne pas voir, celui dont personne se préoccupe. 
Cette rencontre va tout changer, pour l'un comme pour l'autre...

J'avais tellement, mais tellement hâte de découvrir cette histoire et surtout Archer, dont les mérites avaient été tellement bien vantés. Sincèrement, j'ai passé un super bon moment, j'ai beaucoup aimé, mais je suis déçue dans le sens où j'en attendais peut-être trop.

C'est un excellent NewAdult. Il a tout bon : les personnages sont attachants et vraiment touchants, leur histoire est passionnante, on ressent des choses. 
Et surtout, pour une fois, j'ai trouvée cette histoire originale. En effet, cette fois c'est la femme qui a de l'expérience et l'homme qui n'en a pas. Ça change ! On a tellement l'habitude de voir l'inverse dans les romances, alors là ça fait vraiment plaisir de voir les rôles inversés.

J'ai beaucoup aimé Bree. Elle arrive dans une ville qu'elle ne connait pas, du coup elle n'a pas tous les préjugés des habitants, elle pense comme elle veut et agit en ce sens. J'ai aimé voir comment elle vient bouleverser le quotidien de cette petite ville par le simple fait de sa présence. C'est comme si il ne manquait plus qu'elle pour que tout le monde se réveille enfin. J'ai aussi été touchée par son histoire, même si j'ai eu l'impression que c'était pas vraiment approfondi et qu'on en savais trop, trop vite.
J'ai quand même préféré Archer, même s'il correspond pas aux genres de personnages masculins que j'aime en général. Il est très gentil, doux, mignon et extrêmement attachant. Il est très solitaire car depuis ses 12 ans, il n'est pas sorti de chez lui ; il est reclus dans cette maison et ne côtoie l'extérieur qu'en cas d’extrême nécessité. Mais tout cela a une raison : il a vécu un terrible accident qui l'a handicapé, ce qui est la cause de son isolement. Son histoire, son passé, sont vraiment affreux. Mais ce qui m'a le plus choqué c'est la manière dont les habitants le traitent, ou plutôt ne le traitent pas car ils font comme s'il n'existait pas tout simplement. Personne ne s'inquiète pour lui, personne n'est là pour lui, et certains en ont même peur. J'ai vraiment halluciné parfois et c'est surtout cet aspect là de l'histoire qui m'a révolté. 

"Ils ne savent pas qui tu es, Archer. Ils n’en ont pas la moindre idée. Et ils ne méritent pas de le savoir. Ne te laisse pas blesser par leur jugement."

Leur relation es vraiment très belle et particulière. Bree va être attirée par Archer immédiatement, mais elle va surtout être intriguée par cet homme solitaire. Archer de son coté, n'a pas l'habitude que l'on s’intéresse à lui et c'est profondément touchant de voir à quel point il peut se sous-estimer et se dénigrer.
Bree va réellement l'aider à vivre, et surtout lui en donner l'envie. Elle va totalement bouleverser son quotidien et le transformer ; et c'est ça qui était génial. Bree est venue en voulant trouver la paix, et finalement elle va avoir un rôle très important dans la vie des autres. 
J'ai beaucoup aimée leur relation qui parait comme une évidence. Certes, on pourrais dire que ça va vite, mais justement c'est tellement bien de voir enfin un personnage féminin qui prend les devant et qui ne tourne pas autour du pot pendant des plombes ! 

Par contre j'ai un bémol sur les scènes de sexe ; car oui, il y en a, donc si vous n'aimez pas ça, ne le lisez pas. 
En fait, lorsque l'on passais à une scène sexuelle, j'avais comme l'impression que ce n'était plus le même auteur qui écrivait. Je m'explique. La plume est très belle, et en est même presque poétique parfois, ce qui convient parfaitement à l'histoire MAIS, durant ces scènes, le style en était limite vulgaire. Ce n'est pas que ça m'a choqué, non ; c'est juste que c'était en totale contradiction avec cette histoire tellement belle. C'était pas nécessaire du tout d'utiliser des termes aussi crus et oui, très vulgaires parfois. Après, peut-être que ça vient de la traduction, ce qui est possible.

"Le malheur n’arrive pas aux gens parce qu’ils le méritent. Ça ne marche tout simplement pas comme ça. C’est juste… la vie. Et peu importe qui nous sommes, nous devons prendre sur nous pour supporter ce qui nous arrive et tenter d’avancer malgré tout, d’aimer, de garder espoir… de croire qu’il existe un but à notre séjour ici bas. [...] Et croire que ceux qui sont les plus blessés sont peut-être ceux qui dégagent le plus de lumière."

Je suis aussi déçue, globalement. Effectivement, je n'ai pas ressenti de papillons dans le ventre pour cette histoire d'amour, je n'ai pas pleuré alors que je suis une catastrophe émotionnelle, je n'ai pas eu le cœur brisé, je ne me suis pas sentie vide une fois ma lecture terminée ... Enfin bref, je n'ai pas ressenti tout ce que j'aime ressentir avec les NA et c'est ça qui m'a vraiment déçue. J'ai comme l'impression que je n'ai pas été actrice de ma lecture mais plus spectatrice, et moi j'aime vivre les histoires que je lis et être à fond dedans. Ici ce ne fut pas le cas, alors cela vient peut être de moi, je ne sais pas ; mais en tout cas, je pense que je ne vais pas le garder en tête très longtemps et c'est dommage.

Bon, j'avoue avoir quand même eu mon cœur qui a faillit s'arrêter à la fin, car l'auteure joue avec nos nerfs à un moment donné. Mais là encore, j'ai un bémol sur la fin où j'ai trouvé que les événements venaient trop rapidement. Ce n'est pas bâclé, mais j'ai eu l'effet d'une fin trop brutale.

En tout cas, si vous aimez le NA, allez-y car il est très bon. Mais personnellement, il ne fera pas parti de mes livres préférés du genre.

Et, on en parle de cette couverture affreuse ?

You Might Also Like

0 commentaires