CHRONIQUE | Avant Toi - Jojo Moyes

19:04:00

Édition : Milady - EBook
Genre : Romance, Contemporain
Nombre de pages : 475
Date de sortie : 2013


RÉSUMÉ | 
Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.


1


.
| MON AVIS | COUP DE CŒUR ♥
Une pépite où se mêlent espoir, amour et chagrin

Venant de perdre son emploi, Louisa recherche désespéramment un nouveau job lui permettant d'apporter un apport financier supplémentaire à sa famille. Elle accepte finalement une place d'aide-soignante auprès d'une personne handicapée. Elle découvre alors Will, un jeune homme tétraplégique qui a perdu sa joie de vivre. Mais elle va ensuite apprendre que Will n'est pas simplement dans une mauvaise passe, il est bien décidé à en finir avec la vie. 
Elle n'a que 6 mois. 6 mois pour redonner le goût de vivre à un homme qui y a renoncé le jour où il a été coincé dans un fauteuil.

Je n'ai lu ce livre que pour une raison : le film sort dans les salles obscures en juin 2016. Et en plus avec des acteurs que j'adore. Donc la curiosité l'a emportée.
Sincèrement, je ne m'attendais pas à cela. 
Je ne m'attendais pas à aimer à ce point, à être ainsi emballée, à pleurer à ce point (parce que oui, j'en ai versées des litres), et surtout je ne m'attendais pas à cette histoire-là.

Dés les premières pages, j'ai été subjuguée par la plume de Jojo Moyes. Elle est enivrante, poétique. On est tout de suite embarqué là où elle veut. Même des pages de descriptions passent sans problèmes grâce à la manière qu'elle a d'associer les mots en transmettant des émotions très fortes.
Je ne vais pas vous mentir, certains passages étaient un peu longuets, mais tout ça est compensé par l'histoire, par ses personnages et les messages qui sont transmis.


"Je voudrais juste... être un homme qui est allé assister à un concert avec une jeune femme en robe rouge. Encore un instant."

Les personnages sont tout simplement excellents. Aussi bien les principaux que les secondaires !
Louisa, que nous suivons ici, est une bouffée d'air frais. Elle est drôle, franche, un peu décalée et c'est tout ce qui fait son charme. S'occuper d'une personne handicapée, ce n'est pas son truc, et pourtant elle va prendre les choses en main comme si elle était faite pour ça. J'ai aimé son déterminisme, son culot et son originalité. Tout ce qu'elle va faire pour Will est admirable et surtout, elle le fait avec un naturel déconcertant et avec tout son cœur. Elle ne le prend pas en pitié, il n'y a pas de faux-semblants avec elle.
Quant à Will, il m'a profondément touchée. Avant de devenir tétraplégique, il était très actif, très sportif, il voyageait partout et ne restait jamais en place. Alors dorénavant, coincé dans son fauteuil, entre quatre murs, il n'est plus tout à fait celui qu'il était. Il ne veut pas vivre comme ça, il ne supporte pas de ne plus pouvoir faire ce qu'il veut, de ne plus pouvoir être maître de ses actes et décisions ; la joie de vivre qu'il éprouvait a disparue. Dans ce sens, il s'est renfermé sur lui-même, il est désagréable, sarcastique, et même parfois méchant envers Louisa. Mais petit à petit, malgré cette carapace, on le découvre et on s'attache à lui, en même temps que Louisa. 
On pourrais croire à une histoire d'amour banale et niaise, mais c'est tout le contraire. A vrai dire, je pense même que le véritable sujet du roman n'est pas l'amour. Louisa et Will se détestent, puis on sent que ces deux-là peuvent apporter beaucoup l'un à l'autre. A première vue, Louisa est censée sauver Will, lui donner l'envie de vivre, mais si finalement c'était l'inverse ? Et c'est ça qui est génial, l'auteur ne va pas là où on le pense, elle ne réduit pas les personnages à leur propre condition et c'est tellement bien.

Au-delà de ça, j'ai aussi beaucoup aimée toute l'histoire qu'il y a par rapport aux familles de Louisa et Will qui sont d'un pur réalisme. On apprend à connaitre leurs parents et à les apprécier également. Leur rôle est capital, ils sont différents et je trouve que ça apporte vraiment un plus. 
Par contre, j'avoue ne pas avoir supporté le petit-ami de Louisa qui est tout bonnement c*n, pardonnez-moi du terme. 
Ce qui est également bien, c'est qu'on a par-ci par-là, des chapitres du point de vue d'un autre personnage. Ces chapitres sont un énorme plus, car on vois l'histoire d'un point de vue différent, et on vois comment ces personnes sont toutes affectées de la situation, toutes à leur manière. J'aurai pu avoir un regret quant au fait que l'on a pas vraiment le point de vue de Will, mais franchement même si ce n'est pas lui qui parle, on sait ce qu'il pense, pas besoin d'être dans tête pour le savoir.


"J'ai regardé Will et j'ai vu le poupon que je tenais dans mes bras, complètement gaga, incapable d'imaginer que j'avais donné naissance à un autre être humain. J'ai vu le bambin qui me donnait la main, le garçonnet essuyant ses larmes de rage après avoir été rudoyé par un camarade. J'ai vu les vulnérabilités, l'amour, l'histoire. Et c'est ça qu'il me demandait de faire disparaître - le petit enfant en même temps que l'homme. Tout cet amour, toute cette histoire."

J'ai tellement pleurée. Je sais, je pleure tout le temps, il en faut peu pour m'émouvoir. Mais là, j'étais en sanglots.
Même à des moments qui n'étaient pas spécialement triste. La force des émotions exprimées, même joyeuses, me prenaient aux tripes. Là est toute la force de la plume de Jojo Moyes. 
Je ne vous explique même pas comment j'étais à la fin de ma lecture... Vive les yeux de pandas ! 
Mais quelle fin. Jojo Moyes est allé là où je ne l'attendais pas. Je ne pensais pas une seconde que cette histoire se terminerait ainsi, même c'est tout ce qui fait la force du roman. Et ne parlons même pas de l'épilogue qui est à la fois le pire et le plus beau passage d'Avant Toi... 

Bref, lisez ce roman. Même si ce n'est pas votre genre à priori, moi-même je ne pensais pas accrocher.
Et puis c'est un roman à lire ne serait-ce que pour avoir le plaisir de voir ensuite le film où Will est campé par Sam Claflin et Louisa par Emilia Clarke... Une adaptation qui promet d'âtre très bonne rien qu'à la vue de la bande-annonce. Mais pitié, si vous voulez lire le livre, ne regardez pas la BA avant : elle vous spoile tout !

You Might Also Like

1 commentaires

  1. Hello ! Je viens de découvrir ton blog et je trouve ton design sublime ! Les livres que tu lis sont des livres que j'ai lu ou qui me tentent donc c'est parfait, je vais m'inscrire ! En ce qui concerne Avant toi, j'ai prévu de le lire moi aussi avant que le film sorte et très certainement ce mois-ci. J'ai vraiment hâte de découvrir cette merveilleuse histoire d'amour qui plait tellement... Je n'ai pas lu un seul avis négatif pour l'instant ! Ravie qu'il t'ai plu et espérons qu'il me plaise aussi :) Gros bisous

    RépondreSupprimer