CHRONIQUE | D.I.M.I.L.Y, tome 1 : Did I Mention I Love You ? - Estelle Maskame

18:16:00


Édition : PKJ - EBook
Genre : YA, Romance
Nombre de pages : 412
Date de sortie : 7 janvier 2016



RÉSUMÉ | 
Eden, 16 ans, va passer l'été dans la famille recomposée de son père, à Santa Monica, en Californie. Ce dernier a refait sa vie... Ce qui veut dire trois nouveaux demi-frères pour Eden. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent...
Fascinée, elle ne peut s'empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est défendue : son demi-frère.





MON AVIS | 
Addictif, obsessionnel et passionnant 

En venant passer l'été chez son père, Eden ne s'attendait pas à être affublée d'un demi-frère comme Tyler.
Si à leur première rencontre, elle le déteste et est choquée de son comportement, elle va vite être intriguée par ce garçon qui sous ses airs de bad-boy, cache des secrets très lourds.
Très vite, elle va ressentir des sentiments qu'elle ne devrait pas pour celui qui fait désormais partie de sa famille. Mais pourront-ils tous les deux résister à ces sentiments naissants ?

Je ne m'attendais pas du tout, mais alors pas du tout, à aimer autant ce roman. Et pourtant, ça frôle le coup de cœur !

L'histoire est simple, la plume également, mais ça fonctionne. 
J'ai adoré de bout en bout. L'histoire m'a passionnée et est vite devenue obsesionnelle au point que j'ai dévoré ce tome pour le finir tard dans la nuit. C'était difficile de m'arrêter et de mettre de coté les personnages et leur histoire.

Sincèrement, j'ai ressentie les mêmes émotions qu'en lisant After d'Anna Todd, il y a 1 an de cela. Pourtant j'en ai lu des romances depuis tout ce temps, mais celle-ci m'a happée.
Avec un début certes un poil longuet car le vrai contenu intéressant n'arrive qu'au bout d'une centaine de pages, c'est ensuite un vrai page-turner !
Addictif, captivant, passionnant, impossible de penser à autre chose. J'ai été embarquée dans cette histoire, j'ai ris et j'ai pleuré, j'ai été frustré et j'ai eu envie de baffer certains personnages, mais qu'est-ce que c'était bon !

Encore une fois, cette histoire n'a rien d'exceptionnel. 
Eden va passer les vacances chez son père à Santa Monica, où elle va pour la première fois rencontrer sa belle-mère et ses trois enfants. Jeune fille plutôt réservée qui manque de confiance en elle, elle n'en est pas moins attachante. J'ai adoré son personnage, même si j'avoue que parfois elle apparaît un peu trop lisse. Par contre, pour une fois j'ai adoré qu'un personnage féminin n'écope pas du rôle de la vierge coincée. J'ai aussi aimé la relation qu'elle entretient avec son père, ou du moins la situation familiale dans laquelle elle est. Ce n'est jamais facile de voir qu'un de ses parents à refait sa vie, je sais de quoi je parle. J'ai été touchée par l'absence de ce père, choquée aussi lors de certains passages les concernant. C'est un aspect de l'histoire qui rajoute un plus et qui m'a personnellement beaucoup plu.

Je crois avoir succombé au charme de Tyler. Il a pourtant tout pour être détestable. Il est arrogant, parfois blessant, parfois violent, et il a des penchants plutôt illégaux. Mais moi, j'aime les bad-boy, alors j'ai forcément adoré Tyler. Plus on avance dans l'histoire, plus on découvre que l'image qu'il donne de lui n'est pas forcément la bonne, mais qu'au contraire, il l'utilise pour oublier de penser à son passé. Un passé qui d'ailleurs, m'a fait pleurer car c'est un sujet révoltant et bouleversant auquel je n'avais pas du tout pensé. Son caractère, son histoire, son comportement même s'il n'est pas admirable, tout ça fait qu'on s'attache indéniablement à lui. 

"- Pourquoi tu me détestes à ce point?
- Qui a dit que je te détestais ? fait-il, interloqué. 
- Hum... Tu m'insultes à chaque fois qu'on se croise. Je comprends que c'est bizarre d'hériter d'une demi-sœur, mais ça l'est autant pour moi. Je crois qu'on n'est pas partis du bon pied.
- Non, fait-il en secouant la tête avec un petit rire. Tu ne comprends pas du tout.
Avec un dernier coup d’œil à ma chambre, il secoue la tête et se retourne vers la porte.
- Qu'est-ce que je ne comprends pas?
- Tout."

La relation entre Tyler et Eden est interdite car maintenant, leurs parents mariés, ils sont de la même famille. Même si personnellement, je n'y vois aucun mal dans le sens où ils n'ont aucun lien de sang.
J'ai aimé voir qu'au départ, ce n'est pas le coup de foudre. Eden le déteste même au début, et tout vient progressivement. C'est subtil, sans être gnangnan et trop long. Ce n'est pas vraiment du "je t'aime, moi non plus" ou le jeu du chat et de la souris, mais c'est surtout qu'ils sont dans une situation délicate. D'abord, ils sont demi-frère et demi-sœur, mais Tyler a aussi une petite-amie (détestable, d'ailleurs). Pourtant, dans ce chaos qu'est leur vie et surtout celle de Tyler, il va y avoir une place pour leur amour. On sent qu'ils sont tous les deux attachés l'un à l'autre, qu'ils ont besoin l'un de l'autre et qu'ils ne pourront jamais se contenter d'être amis et encore moins frère et sœur. 
Et surtout, entre Tyler et Eden ce n'est pas juste de l'attirance ou le gout de l'interdit, c'est bien plus que ça. 
Je suis tombée amoureuse avec eux, j'ai été heureuse avec eux, j'ai été frustrée et ennervée avec eux, j'ai pleurée avec eux, j'ai voulu tout envoyer en l'air avec eux... Bref. On fais parti de l'histoire et on vis tout avec eux, les bonnes comme les mauvaises choses.

J'ai beaucoup aimé le groupe d'amis de Tyler et Eden. Ils ont tous leur personnalité, on en adore certains, on en déteste d'autres.
J'ai aimé voir comment Eden va s'intégrer à sa nouvelle vie, à cette nouvelle ville, à cette nouvelle famille Finalement, on la vois évoluer sans s'en rendre compte.

"- Alors, avant de passer au morceau suivant, reprend le chanteur, je dois vous rappeler de ne pas vous soucier de ce que les gens pensent. Votre vie c'est votre vie, votre musique c'est votre musique, vos choix ce sont vos choix et votre vodka, c'est votre vodka. Ne perdez pas votre temps à faire des trucs qui ne servent à rien. Faites ce que vous avez envie de faire. Sortez en boîte toutes les nuits, jetez-vous d'un avion, visitez la Bulgarie. Je m'en fous. Faites des trucs qui vous rendent heureux comme jamais parce que, LA BREVE VITA !"

Les sujets abordés sont vraiment lourds. Comme je l'ai dis, il y a le sujet de la séparation des parents, mais il y a aussi les drogues, l'alcool, le mensonge, la violence, l'interdit... Il y a beaucoup de choses qui sont traitées. L'auteur ne fait pas dans le mélodrame, et ça j'ai apprécié. Tout vient au fur et à mesure avec naturel, ça ne tombe pas comme un cheveux sur la soupe, ça s’insert parfaitement et c'est bien traité.

La fin m'a totalement frustrée !
Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu une romance qui s'étale sur plusieurs tomes, avec les mêmes personnages. Maintenant, on a beaucoup de sagas où chaque tome porte sur des personnages différents. Du coup, ici j'ai été trop frustrée d'arriver à la fin du tome, car je voulais encore plus de Tyler et Eden. 
Donc, je me suis procuré le prochain tome en VO, que je vais dévorer immédiatement !

Attention, quand j'ai dis plus haut que cela m'a rappelé After, c'est seulement pour les émotions que ce roman m'a fait ressentir, pour l'addictivité et l'obsessionnalité de la chose.
L'histoire n'a rien à voir. D'autant qu'il n'y a aucune vulgarité ou scènes sexuelles explicite comme nous avons dans After. Sincèrement, j'espère que ma comparaison ne va pas freiner ceux qui n'avaient pas aimé la saga d'Anna Todd.

Après, comme je l'ai dis, ça n'a rien de grandiose, ça n'a rien à voir avec les œuvres de Colleen Hoover, Jennifer L. Armentrout, et j'en passe.
Mais j'ai passé un p*tain de bon moment, j'ai dévoré ce livre et j'ai vécu des émotions multiples. C'est le principe de la lecture après tout, le plaisir ! Et pour ça, ce roman remplit parfaitement son job !

You Might Also Like

4 commentaires

  1. J'aimerais pouvoir le lire, je le vois partout :D

    RépondreSupprimer
  2. J'ai moi aussi adoré ce livre et je suis ravie que ce soit le cas pour toi aussi :) Ta chronique décrit parfaitement ce que j'ai ressenti !

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre me tente vraiment beaucoup ! Aller, c'est décidé je me le procure ! :)

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de finir DIMILY, j'ai plutôt bien aimé :) Moi aussi j'ai fais une chronique : https://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/03/did-i-mention-i-love-you-estelle-maskame.html

    RépondreSupprimer