CHRONIQUE | L'infini + un - Amy Harmon

14:03:00



Édition : Robert Laffont
Genre : Romance, YA
Nombre de pages : 421
Date de sortie : 17 septembre 2015


RÉSUMÉ | 
Superstar internationale, Bonnie Rae Shelby a tout pour elle : l'argent, la beauté, la gloire et... l'envie d'en finir avec la vie. Finn Clyde, lui, n'est rien, n'a rien, à part son intelligence et son cynisme à toute épreuve. Il ne demande qu'à avoir sa chance. Un acte de compassion et quelques coïncidences plus loin, et voilà ce garçon et cette fille que tout oppose engagés dans un périple qui pourrait aussi bien les transformer que les anéantir.






MON AVIS | 
Une bonne histoire, mais avec des défauts

Bonnie Rae Shelby est une jeune chanteuse à succès très célèbre. Finn Clyde est un ancien détenu. Elle veut mourir ; il veut enfin vivre.
Tout les éloigne, mais le destin va les réunir pour un road-trip turbulent. Mais ce voyage peut-il vraiment bien se terminer, quand tout mène à une autre histoire similaire mais plus funeste, celle des amants terribles, Bonnie et Clyde ?

J'avais très très envie de me plonger dans un nouveau roman d'Amy Harmon car j'avais eu un gros coup de cœur pour Nos faces cachées. Je ne vais pas comparer L'infini + un à celui-ci car sincèrement ça n'a rien à voir. Je comprend les personnes qui sont déçues quand elles le comparent à Nos faces cachées, car c'est évident qu'on ressent pas les mêmes choses, que l'histoire n'est pas aussi touchante. Mais ce n'est pas pour ça que ce roman ne vaut pas la peine. Je trouve dommage de seulement limiter le talent de l'auteure à Nos faces cachées.

"Qu’on soit riches, pauvres, malades ou en bonne santé - on se noie dans nos rêves en espérant que quelqu’un les réalisera à notre place."

La référence à Bonnie & Clyde, j'avoue que c'est la première chose qui m'avait attirée. J'aime beaucoup l'histoire des amants terribles, et j'étais très curieuse de voir comment l'auteure allait l'utiliser. 
De ce coté-là je suis un peu mitigée. J'ai adoré les références qui sont faites, le fait que les personnages en viennent à lire des morceaux de documentaires leur étant consacrés par exemple ; on a donc des informations véridiques dans le roman. J'ai aimé voir comment, peu à peu, l'histoire des personnages en vient à ressembler à celle de Bonnie & Clyde, ou du moins, comment les gens en viennent à la rendre similaire.
Par contre, je suis déçue car je m'attendais davantage à une "réécriture" au sens propre. Je ne pensais pas que l'histoire de Bonnie & Clyde serait présente dans le roman, mais plutôt que les personnages allaient faire revivre et recréer l'histoire de Bonnie & Clyde, comme on la connais, ou non. J'aurais même carrément voulu que nos personnages deviennent vraiment hors-la-loi finalement.

"On est Bonnie et Clyde. Recherchés et mal aimés. Emprisonnés et acculés. On est perdus. On est seuls. On est un gros bordel. Un coup de feu dans la nuit. Deux personnes qui n'ont pas d'autre endroit où aller, personne d'autre et pourtant, ça me suffit !"

J'ai quand même pas mal aimé le roman. Le style est fluide, les pages défilent sans problème et l'histoire est vraiment sympathique. C'est touchant, parfois poétique, parfois drôle.
Bonnie est une superstar très connue depuis quasiment son enfance, pourtant elle a su garder les pieds sur terre. La célébrité lui pèse même car elle ne supporte plus d'être traitée comme une marchandise par ses proches. Elle a également vécu un drame il y a peu qui l'a beaucoup affecté. Les choses s'accumulant, elle va vouloir se suicider. C'est là que Clyde va entrer dans sa vie ; lui le matheux qui a passé des années en prison. Son passé est très triste, très lourd, mais maintenant il veut vivre. Tous les deux vont s'embarquer dans un road-trip à travers les Etats-Unis, apprendre à se connaitre et peut-être même se sauver l'un l'autre, se rapprocher alors que pourtant tout les oppose.
J'ai aimé voir comment la célébrité peut être aussi lourde, comment les médias et même la famille peuvent abuser d'une situation, la détourner et l'interpréter à leur manière. J'ai vraiment halluciné lorsqu'on avais des passages extraits des médias justement, j'avais de secouer ces gens. J'ai bien sur adorée la relation qui s'installe progressivement entre nos deux personnages ; on sent tout de suite leur sincérité, leur fragilité aussi, leurs doutes, mais aussi leur dépendance l'un à l'autre. Ils sont tous les deux très attachants et émouvants à leur manière. J'ai pas vraiment de préférence entre les deux, mais j'ai vraiment adoré le caractère de Bonnie qui est totalement sans gènes, qui dit ce qu'elle pense ; ça change d'avoir ce genre de personnage féminin.

"- Hé, Clyde ?
- Ouais, Bonnie ?
- Demain matin, tu auras officiellement couché avec Bonnie Rae Shelby. Tu ne vas pas me demander un autographe hein ? Genre de signer ton cul avec un feutre indélébile pour envoyer la photo à US Weekly ?"

Mais j'ai des bémols quant à plusieurs coïncidences qui sont mises en avant comme étant le fruit du destin. Pour moi c'était vraiment super gros, parfois ça en venait même à être surnaturel. C'était étrange en fait, et même si c'était beau et tout ça, j'ai un peu de mal quand il n'y a pas forcément d'explication logique.

Concernant le titre l'infini + un, la signification est juste splendide. J'ai vraiment adoré voir d'où il venait, et de manière générale j'aime beaucoup quand le titre a une signification donnée dans l'histoire.

J'ai donc bien aimé ce roman, je l'ai lu très vite, je me suis attaché aux personnages. Mais c'est vrai que j'ai pas eu LE truc qui me met des frissons, qui me met en larmes, qui fait que je ne pourrai pas oublier cette histoire, qui me prend aux tripes. Voilà, c'est bien, c'est sympathique mais c'est pas non plus génialissime.

"Mais tu as une clé, Finn, et je te donne la permission de l’utiliser. Même si les lumières sont éteintes et que tu ne sais pas sur quoi tu vas tomber, n’hésite pas à entrer [...] Je veux que tu me tiennes compagnie là-dedans, même si c’est mal rangé et même si je ne t’invite pas."


You Might Also Like

1 commentaires

  1. j'ai adoré nos faces cachées du même auteur, j'aimerais beaucoup découvrir celui-ci ;)

    RépondreSupprimer