CHRONIQUE | Ce qui nous lie - Samantha Bailly

17:04:00

Édition : Milady
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 283
Date de sortie : 19 septembre 2014

RÉSUMÉ | 
Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler... et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie «normale», celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de cœurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens.




MON AVIS | 
Une bonne découverte pour l'auteure, mais une lecture mi-figue mi-raisin

Cela faisait très longtemps que j'avais envie de découvrir l'auteure touche à tout, Samantha Bailly. Je me suis donc jetée à l'eau avec Ce qui nous lie.

Globalement, j'ai bien aimé l'histoire, même si elle n'a rien d'extraordinaire. 
C'est réellement la plume de Samantha Bailly qui m'a plu et m'a fait passer un agréable moment de lecture ; plus que l'histoire en elle-même.

"Certains ont besoin d’être à deux pour former un tout. Mais il faudrait d’abord que je forme un tout moi-même…"

Ce que j'ai particulièrement adoré dans ce roman, c'est la mixité des genres dans l'histoire. En effet, subitement, Alice developpe le don de distinguer les liens qui unissent les individus entre eux. D'abors, elle l'utilise pour démasquer les hommes infidèles, puis, elle décide qu'il est temps d'arrêter cela et de reprendre sa vie en main. Elle trouve donc un job, où elle se rend compte qu'elle ne peut pas distinguer les liens de Raphaël. Étrange situation qui va rapprocher les deux individus. S'en suit alors des questions qui trouveront réponses, ou pas, et surtout un fort développement personnel pour Alice. 
Ce roman n'est donc pas qu'une romance, pas qu'un contemporain, et pas qu'un roman fantastique. Il est beaucoup de choses et c'est réellement le don d'Alice qui va mener l'histoire et permettre le développement des personnages. Mais le fantastique n'est pas la trame principale. Ce qui nous lie est une véritable histoire sur la construction de soi, sur son évolution, sur ses choix de vie. Ce roman fait donc réfléchir, à sa manière. J'ai vraiment adoré la façon dont l'auteur a mêlé tous ces thèmes et ces genres.

"31 décembre. Nous y sommes. La fin de l'année. On espère résolutions et, surtout, renaissance. Comme si un changement de chiffres pouvait nous laver de tout, remettre les compteurs à zéro."

Le gros reproche que je pourrais faire, concerne les personnages dans le sens où j'ai eu du mal à m'attacher à eux. L'ambiance m'a paru plutôt froide ce qui n'a pas été bénéfique au développement d'une certaine empathie, malheureusement.
Je déplore également la mauvaise image qui est donnée aux hommes. Clairement, ici, les hommes sont incapables d'être fidèles. Le message est vraiment clair : "tous des connards". Je n'ai vraiment pas aimé ça, au bout d'un moment c'était beaucoup trop.

Ce qui nous lie n'a donc rien d'extraordinaire, mais il se lit vraiment vite et m'a fait passé un très bon moment de lecture.  


You Might Also Like

1 commentaires

  1. Mon avis est le même que le tiens, j'ai aimé l'histoire, surtout pour le côté fantastique, mais autrement sans plus^^'

    RépondreSupprimer