CHRONIQUE | Derrière la haine - Barbara Abel

18:29:00

Édition : Pocket
Genre : Thriller
Nombre de pages : 344
Date de sortie : 2013


RÉSUMÉ | 
D'un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l'autre, il y a Laetitia et David. Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge. Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côté à côte dans une harmonie parfaite. Jusqu'au jour du drame. Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres. Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s'appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine...



| MON AVIS | 
Une lecture dont on ne sort pas indemnes ...

Nous suivons deux couples : David & Laetitia, Sylvain & Tiphaine.
D'abord simples voisins, puis amis ; leur relation va être renforcée par la naissance du premier enfant de chacun, à quelques mois d'intervalles. Plus que des amis, ils sont comme une famille l'un pour l'autre.
Mais un événement tragique va alors tout bouleverser ; et leur relation ne sera plus jamais la même ...

Quelques années auparavant, avant que je lise autant qu'aujourd'hui, je lisais essentiellement des policiers/thrillers. J'adorais ça, alors j'ai eu envie de retourner dans ce genre que j'ai délaissé depuis trop longtemps. 
Depuis quelques temps, ce roman fait beaucoup parler de lui sur la blogosphère, alors forcément, il m'a attirée. Et puis rien que le résumé, c'est super alléchant ! 

Je m'attendais à quelque chose de très oppressant, de très glauque, d'assez flippant et addictif. J'ai finalement retrouvé un peu de tout ça dans ma lecture mais pas autant que je l’espérais.
J'ai beaucoup aimé ce roman, mais j'ai pas eu le petit truc qui fait que j'aurais adoré. 
Ma lecture est allée crescendo : le début était plat, bof bof ; le milieu était très entraînant, on sent que ça bouge ; et la fin, là c'est une pure bombe.
Je pense qu'au début du roman, certains pourraient être tentés d'abandonner leur lecture mais sincèrement ce serait une grossière erreur.


Ce qui m'a dérangée au départ, c'est le style de l'auteur qui est assez particulier. Mais plus on avance, plus on se rend compte que son écriture contribue à nous fondre dans une ambiance froide et inquiétante. Et du coup, ça colle parfaitement à l'histoire.

Mais outre son style, je ne voyais pas où elle voulait en venir.
L'histoire est vraiment très banale, et je ne comprenais pas comment on pouvais basculer d'une situation pouvant arriver à tout le monde, à une situation adaptée au genre thriller.
Et finalement, tout s’enchaîne à la perfection. Barbara Abel raconte son histoire avec beaucoup de subtilité ; ce qui nous parait banal au départ, va prendre un tout autre sens plus l'on approche du dénouement. Et comme dit plus haut, tout ça colle parfaitement à l'ambiance dans laquelle l'on doit être plongé à la lecture de cette histoire.

J'ai ressentis beaucoup de choses au cours de ma lecture. De la suspicion, de l'angoisse, de la peur. 
J'ai eu beaucoup d'empathie pour les personnages, surtout par rapport à la situation dans laquelle les met l'auteur. L’événement déclencheur, qui fait tout vaciller, est quelque chose qui peut nous arriver à tous, certes tragique et terrifiant, quelque chose que je ne souhaite à personne et que j'espère ne jamais avoir à vivre ; mais ça arrive. Et c'est ce qui fait que l'on s'identifie aux personnages, et du coup, on est encore plus plongés dans l'histoire.

C'est cet événement qui va tout chambouler et qui va faire prendre à l'histoire un tournant bien différent. Et là, on sent cette oppression, cette angoisse permanente. 
J'ai totalement adoré cette deuxième partie. Les personnages changent, les relations changent ; tout change. Mais là encore, je me suis posées beaucoup de questions. On ne sais pas à qui faire confiance, qui est le méchant, qui est le gentil, comment tout ça va se terminer... 
Tout ça favorise l'angoisse, et on est vraiment dans une ambiance de plus en plus sombre. Et d'un coup, BAM ! Le dénouement arrive enfin. Et là on se dis "mais non, c'est pas possible, ça ne peut pas se passer comme ça". C'est vraiment terrifiant et très bouleversant. Je ne m'y attendais pas, ou du moins je ne voulais pas croire à une telle chose. 

Ce que je retiens de cette lecture, c'est que finalement peu importe à quel point nous connaissons une personne, celle-ci peut changer et en devenir une toute autre en un claquement de doigt. 
Quand on repense ensuite à tout le livre, aux personnages et à cette amitié tellement forte, on vois les choses différemment. On se rend compte du tournant qu'a pu prendre toute l'histoire et c'est là que je dis bravo à Barbara Abel. Tout a été en finesse, et elle a même fait avancer son histoire là où elle voulait sans qu'on s'en rende vraiment compte. 

Je vous avoue que rien qu'à repenser à cette histoire, je suis à nouveau chamboulée et terrifiée. 
Je vous conseille vraiment à fond ce roman, même si vous n'êtes pas forcément adepte du genre. Je pense que ce livre peut plaire au plus grand nombre, ce n'est pas abracadabrantesque comme thriller
Barbara Abel nous raconte une histoire pouvant être celle de la plupart des gens, puis elle nous montre simplement la noirceur que des personnes peuvent contenir au plus profond d'eux. Parfois il suffit qu'une chose se passe, pour que la plus innocente des personnes devienne notre pire cauchemar. 

Cette histoire comporte un deuxième tome "Après la fin". Mais comme beaucoup d'autres romans, je suis très sceptique. Je trouve qu'il n'y avait pas lieu d'avoir une suite.
Mais je pense tout de même le lire car les critiques sont bonnes, et j'avoue être plutôt curieuse de voir ce qu'il advient des personnages après cette fin.

MA NOTE --> 16/20

You Might Also Like

3 commentaires

  1. Un résumé qui donne envie ! Et ta chronique aussi d'ailleurs :) J'ajoute de suite ce livre à ma wish list :p

    RépondreSupprimer