CHRONIQUE | Chroniques de la fin du monde, tome 1 : Au commencement - Susan Beth Pfeffer

18:48:00

# APROCALYPSE 
Édition : Pocket Jeunesse - EBook
Genre : Science-fiction, Jeunesse
Nombre de pages : 391
Date de sortie : 2011

| RÉSUMÉ |
Enfin c'est le grand soir : l'astéroïde dont tout le monde parle va percuter la Lune ! Familles, voisins, amis, tous se rassemblent pour observer le phénomène. Mais les choses ne se passent pas comme prévu. L'impact a été si violent que la Lune a dévié de son orbite et s'est rapprochée de la Terre. Peu à peu tout se dérègle... L'électricité puis l'eau sont coupées et les vivres commencent à manquer. Miranda et sa famille vont devoir accepter que la vie telle qu'ils la connaissaient a disparu à jamais.




| MON AVIS | 
Une excellente découverte !

Un astéroïde a déplacée la Lune, ce qui a des conséquences catastrophiques : séismes, inondations, tremblements de terre, éruptions volcaniques ...
Nous lisons le journal intime de Miranda, une jeune adolescente qui va devoir survivre avec sa famille, à la fin du monde.

J'ai totalement adoré découvrir un monde apocalyptique très différent de ce que l'on peut lire habituellement dans le genre. Ici, ce sont des catastrophes naturelles qui amènent cette fin du monde. C'est au déchainement des éléments qu'il faut faire face et survivre.
Et ce qui m'a plu c'est le fait que c'est une situation qui pourrait arriver, c'est réaliste et pas abracadabrantesque. 
De plus, on vit le l'arrivée de cette fin du monde, contrairement aux nombreux romans qui sont quant à eux post-apocalyptique. Ici, on vois comment ils se préparent, dés le début.

La façon dont est écrit le livre est également hyper intéressante. Il s'agit de Miranda qui écrit son journal intime. Alors, nous vivons très intensément ses émotions et tout ce à quoi sont confrontés les membres de sa famille. Cela permet de nous prendre aux tripes, de nous plonger profondément dans cette ambiance parfois oppressante.

Miranda et sa famille doivent faire face à la faim, au froid, au manque d'électricité ou encore à l'absence de tout moyen de communication.
On vois comment ils affrontent tout ça, comment ils se préparent à cette fin du monde, comment ils s'organisent pour survivre, comment ils affrontent chaque nouvel évènement. 

Miranda est une jeune fille bien ancrée dans le monde moderne, avec sa technologie. Quand elle perd tout, quand sa famille et elles vont alors devoir survivre, elle se montre forte et déterminée. Elle fait preuve d'humour même dans des situations difficiles.
Sa mère est une femme vraiment impressionnante, prête à tout pour voir ses enfant vivre. Elle va gérer tout ça au mieux pour le bien de sa famille, quitte à se laisser mourir elle-même.
Les deux frères de Miranda, complètent cette famille épatante, où chacun est là pour les autres.

- Une petit citation que j'aime beaucoup et qui me fait sourire :
" Dans ma tête, j'avais la sensation que même si c'était la fin du monde, McDonald's vendrait toujours ses hamburgers" 

Cette famille va profiter de chaque petit moment, même le plus absurde. Dans ce monde catastrophique, la plus petite pointe de bonheur compte et ils le vivent intensément.
J'ai été bouleversée de voir que la moindre petite chose était merveilleuse pour eux, même un simple carré de chocolat ou 10 minutes d’électricité.
Ils s'accrochent aux vrais valeurs, qui peuvent être oubliées lorsque nous somme obsédés par la technologie qui nous entoure.

C'est vraiment un livre bouleversant, dont l'univers m'a hanté même le bouquin refermé. Je sortais de ma lecture en ayant l'impression que mon monde aussi en était à sa fin. C'est hallucinant l'impact que cette histoire peut avoir.

Bon, pour justifier ma note qui n'est pas parfaite, je dirais qu'il y avait quand même certains passages lents où il ne se passait pas grand chose. 

Je vous recommande à fond ce livre !

MA NOTE --> 19/20

You Might Also Like

0 commentaires